art12février

#Miramas: lancement de la phase programmation du PRU #Maille1Mercure

Le 7 février dernier s’est tenu dans l’école Giono la réunion publique de lancement de la phase « programmation »

Les objectifs de cette réunion étaient de présenter au maximum d’habitants et d’acteurs du quartier:
  • Un rappel de la méthode participative et collaborative pour l’élaboration du projet, ainsi que des éléments du diagnostic et des orientations issus des 2 premières sessions d’ateliers, auxquels ont participé en tout plus de 130 habitants du quartier.

  • Une présentation des attendus, des ambitions et des contraintes des différents partenaires-financeurs du projet.

Ont ainsi témoignés la DDTM pour l’ANRU, la Déléguée du Préfet pour l’Etat, la Région PACA, la Métropole AMP, la Ville, les bailleurs 13 Habitat et Logirem.

  • Une présentation des  attendus, des ambitions et des contraintes pour les habitants.

rnovation-urbaine_32752213471_oCette présentation a été faites par les « Marraines&Parrains » du projet, c’est-à-dire le « noyau dur » d’habitants ayant participé à l’ensemble des ateliers. Ils ont d’abord exprimé « pourquoi » ils avaient accepté d’être Marraines&Parrains: « Pour être un relais de la parole des habitants, Pour être informés, Par crainte de ne pas être entendus, Pour être écoutés, Pour comprendre et suivre le déroulement du projet, Pour dire où trouver l’information, Pour être une actrice et un acteur impliqué(e) car longtemps nous n’avons pas été interrogés et délaissés« . Ils on bien rappelé que « Être Marraines et Parrains, ce nest pas pour autant être responsables de la décision finale« .

Ils ont ensuite présenté les attentes exprimées lors des ateliers

Les espaces publics et extérieurs

> Des espaces de qualité qui répondent aux besoins de stationnement et de circulation piétonne
> Favoriser des espaces verts conviviaux et de rencontre tenant compte du climat, autant sur le choix des végétaux que pour apporter de l’ombrage
> Avoir des espaces éclairés, rassurants et sains (antennes relais…)
L’emploi
> Faire que les projets de développement économiques et commerciaux de Miramas profitent aux habitants des quartiers
> Faire que le projet de renouvellement urbain et social profite aux habitants en termes d’emplois, de formation et de qualification
> Lever les freins à l’emploi et améliorer les qualifications
L’habitat et le logement
> Construire des programmes des travaux de réhabilitation qui prennent en compte les problèmes d’étanchéité, d’isolation, d’humidité, de chauffage et qui prévoient aussi des interventions à l’intérieur des logements en fonction de l’état de vétusté (sols, sanitaires…)
> Améliorer la qualité des relations entre les locataires et les bailleurs : les liens de proximité, la prise en compte des demandes et l’information générale
> Favoriser l’émergence d’associations de locataires et de copropriétaires
> Favoriser la mixité au niveau de l’habitat et des attributions
Le vivre-ensemble et la vie de quartier
> Renforcer les actions à destination des personnes isolées, des personnes âgées, des personnes handicapées et des mères célibataires
> Développer les actions, les lieux et les manifestations intergénérationnels
> Valoriser les jeunes
> Construire des actions civiques pour améliorer le cadre de vie du quartier et l’image du quartier
> Renforcer la tranquillité publique et la présence policière
Les équipements, services et commerces
> Maintenir les points de service au public dans le quartier : La Poste, la PMI, la Maison du santé, Maison du Droit, Centre socioculturel et les commerces existants
> Développer des commerces de proximité de première nécessité et de solidarité
  • Une présentation de la « méthode » proposée pour les ateliers « programmation », à partir de maquettes du quartier actuel.
20170207_180618-01En effet, cette réunion a marqué le début d’une phase tout à fait stratégique, celle de la « programmation », c’est-à-dire le moment où l’on va réfléchir aux différentes opérations du projet: qu’est-ce que l’on réaménage, qu’est-ce que l’on démolit, qu’est-ce que l’on construit de nouveau?… Cette troisième phase sera organisée en 3 ateliers les 28 février, 7 mars et 16 mars.
Les participants, réunis par atelier en sous-groupe, travaillerons à parrtir de maquettes du quartier imprimées en 3D par les architectes-urbanistes du projet (Jornet-Llop-Pastor). Ces maquettes permettent de faire évoluer le quartier en « testant » des démolitions, des reconstructions, des aménagements, puisque tous les bâtiments sont indépendants…