espublics_avignon9

Et si on demandait aux habitants ce qu’ils pensent de leurs espaces publics…

espublics_avignon1L’exemple du Grand Avignon

L’Adéus vient de rendre le rapport définitif de la mission que lui avait confiée l’Agglomération du Grand Avignon. Elle visait à réaliser une évaluation participative de la qualité des espaces réalisés dans le cadre du premier projet ANRU, dans le quartier de Monclar, dans la perspective d’en dégager des enseignements pour le nouveau projet qui s’engage dans le cadre du NPNRU.

A partir de l’analyse de 9 espaces publics, réalisée à partir de temps de travail avec des habitants et des usagers, soit dans le cadre de rencontres « impromptues » sur le terrain, soit dans le cadre d’ateliers urbains ayant mobilisés différents publics (en passant par exemple par le vecteur d’ateliers d’alphabétisation), un « regard » a été produit sur les réalisations. Une fiche a été rédigée pour chacun des espaces.

espublics_avignon2 espublics_avignon3

Un travail collectif associant les partenaires du projet (Agglo, Ville, Bailleurs, Centre-Social…) a ensuite été engagé à partir des grands enjeux que nous avions identifiés, et a permis de proposer une série d’enseignements.

  espublics_avignon4 espublics_avignon5 espublics_avignon6espublics_avignon7espublics_avignon8

 

In fine, il ressort que la définition et les modalités d’aménagements des espaces doivent avant tout être contextualisées, en faisant abstraction de toute approche dogmatique. Il n’y a pas un type d’espaces publics « qui vivent bien », c’est la diversité des espaces qui produit la qualité urbaine, la qualité des usages, et qui crée les conditions de la mixité. La hiérarchisation des échelles, des fonctions, des usages gagne à s’inscrire dans un schéma d’ensemble des espaces publics reposant sur ces éléments de contexte, en particuliers les flux et les pratiques des habitants. Les capacités et contraintes de gestion future doivent également être considérées comme des éléments de contexte à intégrer dans le dessin du schéma d’ensemble, dès la conception des espaces.

Ces enseignements ont été complétés par une série de fiches de recommandations, sur plusieurs sujets ressortis lors de la démarche:

  • Définir un schéma structurant des espaces publics
  • Développer 3 axes dans la conception des squares de jeux pour enfants
  • Intégrer les différents modes de déplacements dans les aménagements
  • Installer un mobilier urbain qui permette des appropriations multiples
  • Lutter contre la chaleur par la présence d’eau et d’arbres