Miramas

L’Adéus renforce son expertise dans la conduite et le pilotage de projets de renouvellement urbain

La conduite et le pilotage d’études urbaines et sociales: un nouveau champ d’intervention de l’Agence

L’Adéus est de plus en plus fréquemment amenée à se positionner en tant que mandataire de groupements qui évoluent dans un réseau professionnel étendu qui contient un large spectre de compétences et d’expertises. Dans tous les cas, ces groupements présentent une vision partagée des enjeux du renouvellement urbain mettant l’accent sur la nécessité d’articuler étroitement les regards et les approches au service de projets pour le développement des quartiers et des territoires, selon une dialectique intégrant acteurs, partenaires, habitants et usagers.

Le positionnement de l’Adéus en tant que mandataire manifeste la priorité que nous reconnaissons au caractère intégré et stratégique des études, qui se traduit par la volonté que le mandataire soit « stratège » plutôt que « concepteur ». En effet, un premier enjeu est, de plus en plus, que le mandataire soit à même de jouer un rôle accru de conseil et d’assistance à la maîtrise d’ouvrage ainsi que d’animation de la dynamique inter-partenariale, exercices auxquels l’Adéus est désormais rompu. En sa qualité de pivot, d’ensemblier au sein de l’équipe, l’Adéus mobilise de manière cohérente les différents co-traitants.

Notre positionnement va plus loin : il s’agit que l’Adéus mobilise son approche transversale et ses expertises en renouvellement urbain, en analyse sociologique et en politiques publiques pour alimenter, guider et orienter l’étude y compris la programmation urbaine. Ces compétences transversales lui permettent de « mettre en dialectique » de manière pertinente les expertises des différentes équipes au service d’une stratégie de projet intégrée.

Plus précisément, l’Adéus mobilise son expertise en matière de :

renouvellement urbain :

Le cabinet dispose d’une connaissance fine des fondamentaux, du fonctionnement, du calendrier, du règlement général de l’ANRU, des mécanismes et rouages de la mise en oeuvre des projets dans le cadre du NPNRU. Nous disposons d’une expérience du renouvellement urbain aussi bien au « national » (points d’étapes, missions d’expertise) qu’en « local » en tant que co-traitant mais aussi en tant que mandataire notamment :

• pour l’étude de définition du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain du quartier Maille I – Mercure à Miramas (depuis 2016) ;

• pour l’élaboration, le suivi, la coordination du projet du Nouveau Programme urbain du quartier des Canourgues à Salon de Provence (2018) ;

• pour l’étude sociale et urbaine du quartier Consolat Mirabeau à Marseille (2018)

L’équipe maîtrise également parfaitement les enjeux et les contraintes des projets d’intérêt régional, ayant été impliquée dans l’élaboration des PRIR de Gap (05), Manosque (04), Cannes (06), Grasse (06), Vauvert (30)

La connaissance fine qu’a l’Adéus du projet ANRU est mise au service des études à travers une attention à la cohérence du projet avec les enjeux de l’ANRU, la méthodologie d’élaboration du programme, le calendrier, … et un rôle accru de conseil et d’assistance à la maîtrise d’ouvrage sur l’ensemble de ces questions ;

analyse sociologique :

Considérant que les dynamiques urbaines sont avant tout le produit de mécanismes sociaux, l’Adéus mobilise son expertise sociologique dans le cadre des PRU en s’attachant à mettre la question sociale au cœur des enjeux: cela se traduit d’une part par une lecture sociologique des dynamiques du territoire, faisant la part belle à l’analyse des représentations, perceptions, pratiques et usages et d’autre part par une attention particulière portée aux questions de peuplement, de mobilités et de trajectoires résidentielles, mais aussi d’emploi, d’amélioration du cadre de vie (GUSP, …) ;

Tout au long des missions, l’Adéus s’attache à ce que les enjeux sociaux guident l’étude urbaine, y compris dans la programmation élaborée ;

politiques publiques :

Le caractère transversal des missions de l’Adéus permet à l’agence d’aborder par un ensemble de prismes les rouages de l’action publique sur des sujets tels que la politique de la ville, l’habitat, la gestion urbaine et sociale de proximité, … et de les mobiliser ensuite au service des PRU, en posant notamment la question de leur articulation avec les dispositifs et politiques publiques « de droit commun » , dans une logique d’intégration des quartiers aux dynamiques métropolitaines. Le projet est pensé non pas comme un projet d’aménagement mais comme une stratégie de développement du territoire, intégrant les enjeux et les stratégies métropolitaines en termes d’habitat (PLH, PPGDID, CIA…), de mobilité(s), de développement économique et d’emploi, de développement durable.

L’Adéus mobilise son expertise en matière de politiques publiques avec l’objectif que la mission aboutisse à une programmation urbaine inscrite dans un projet de territoire global et intégré.

Les interventions de l’Adéus portent ainsi sur le pilotage global des études, la conception et l’animation des dynamiques partenariales et de co-construction avec les habitants, l’élaboration du diagnostic sur le fonctionnement socio urbain des quartiers, notamment sur le volet sociologique des études ; l’élaboration, aux côtés de ses partenaires co-traitants, du projet spatial et la définition d’interventions complémentaires, notamment sur le registre social.